galia-mode

Mode homme : comment choisir sa montre automatique ?

Contrairement aux montres mécaniques, les montres à remontage automatique ont connu une croissance rapide ces dernières années. Les hommes semblent également aimer les belles montres mécaniques au poignet… Mais comment expliquer ce phénomène dans l’horlogerie moderne ? Et tout d’abord, comment choisir une montre automatique ?

Qu’est-ce qu’une montre automatique ?

Une montre automatique est, comme son nom l’indique, une montre qui se remonte toute seule et fonctionne toute seule. Le mouvement du poignet tout au long de la journée active le mécanisme ou, plus précisément, le rotor relié au mécanisme de remontage. Contrairement à une montre à quartz, elle ne possède pas de pile. Cela signifie qu’une fois la couronne tournée, la montre est toujours remontée, sauf si elle est portée pendant plus de 24 heures. En plus de leurs qualités horlogères, les montres à remontage automatique sont également économiques et écologiques. Elles durent plus longtemps que les montres à quartz classiques et sont plus résistantes aux températures extrêmes. En revanche, comme vous l’aurez remarqué, les montres à remontage automatique sont forcément plus chères que les montres mécaniques ou numériques.

Comment choisir une montre mécanique ?

Le type de mécanisme : En ce qui concerne les montres automatiques, vous devez savoir qu’il existe deux types de mécanismes.    – Le mécanisme de remontage manuel, qui doit être remonté de temps en temps à l’aide de la « roue » (couronne) située sur le côté de la montre.

  – Le mécanisme de ressort moteur, qui utilise l’énergie du mouvement de la montre sur votre poignet pour charger la pile.

Dimensions du boîtier : Les montres à remontage automatique ont souvent des boîtiers plus grands que les montres électroniques. C’est pourquoi ce type de montre est plus important qu’une simple montre à quartz. Plus une montre automatique est précise, plus le mécanisme de remontage est compliqué et plus la finition est élaborée. Les montres automatiques ont généralement une épaisseur comprise entre 15 et 20 mm. Toutefois, il existe des modèles ultra-premium qui font moins de 4 mm. Le diamètre doit être d’au moins 39 mm pour les montres pour hommes ; tout ce qui dépasse 45 mm peut sembler un peu trop massif, mais c’est une question de goût.

Autres critères de sélection !

Le choix du verre du cadran : Il existe trois types de verre utilisés dans les montres automatiques :

 –  le verre acrylique : c’est le moins cher des matériaux, c’est un type de plastique et il se raye facilement.

 –  le verre minéral : c’est le verre le plus utilisé, il est très transparent et possède une excellente dureté.

 –  le verre saphir : c’est le verre le plus cher et le plus résistant. Il est presque toujours utilisé dans la haute horlogerie.

L’étanchéité d’une montre : Encore une fois, la résistance à l’eau n’est pas le facteur le plus important lors du choix d’une montre automatique. Lorsque vous avez au poignet une montre valant des centaines (voire des milliers) d’euros, il est facile de la laisser au vestiaire ou à la maison lorsque vous allez à la piscine ou à la plage ! Mais vous devez savoir qu’elle possède un indice d’étanchéité (niveau ATM) très acceptable d’au moins 50 mètres. Vous pouvez donc le porter sous la pluie et prendre une douche sans crainte. Pour les plus téméraires, il existe aussi des montres automatiques conçues pour la plongée.

Quitter la version mobile